Partager

Voulez-vous connaître et rencontrer l'âme des artisans japonais ? Les traditions dans le département de Gifu ont traversé le temps et sont encore très présentes dans la vie de tous les jours. L'artisanat a hérité de l'esprit des ancêtres. Citons par exemple les techniques de la pêche au cormoran transmises de génération en génération depuis plus de 1 300 ans ou le Ji-Kabuki, passe-temps favori des agriculteurs de la période Edo qui admiraient la culture métropolitaine. Découvrez la culture et les traditions historiques encore présentes de nos jours et participez à un atelier qui vous permettra de fabriquer un objet du passé.

1
Peinture sur poterie
2
Le musée de la mosaïque en céramique de Tajimi
3
Musée de la coutellerie SANSHU / Musée Seki Hamono ou Fabrication de Couteau de chasse G.SAKAI
4
Musée de la tradition du sabre de Seki
5
Promenade dans le quartier historique des murs ignifugés "udatsu"
6
Fabrication d'un éventail en papier Mino
7
Balade autour de Kawara
8
Les cormorans de la rivière Naragawa
Jour 1

Peinture sur poterie (Durée : 2-3 heures)

Pottery Painting
Peinture sur poterie

Bénéficiant d’une nature abondante environnante et d’une excellente argile, Tajimi a hérité de la réputation d’être « la première ville de poterie au Japon ». Cette réputation date d’il y a plus de 1300 ans et encore aujourd’hui, entre les boutiques de céramique, des studios de potiers se concentrent dans certaines rues ou zones avec leurs galeries et fours. Visitez Tajimi et découvrez par vous-même la riche histoire et l’art unique de la céramique qui est si acclamé. Essayez-vous donc à cet art lors d’un cours de 2 à 3 heures de peinture sur poterie. Participez à un tour guidé des ateliers de céramique présenté par des professionnels et apprenez tout de cet art. Lorsque vous avez fini, peignez votre propre et unique céramique et dans quelques mois, celle-ci vous sera livrée chez vous en toute sécurité.

1
Peinture sur poterie (Durée : 2-3 heures)

Gare de Tajimi – Musée de la mosaïque en céramique de Tajimi

20 minutes de bus (compagnie Totetsu Bus)

Le musée de la mosaïque en céramique de Tajimi

Avec plus de 1300 ans d’histoire, Tajimi est fière de son héritage et de son expertise en matière de céramique. Le musée de la mosaïque de Tajimi possède le nombre impressionnant de 10000 pièces dédiées à ce sujet, où les visiteurs peuvent apprendre davantage sur la production des mosaïques. Apprenez comment ces petites mosaïques colorées sont utilisées dans la vie quotidienne et émerveillez-vous devant cette grande diversité et les teintes que vous n’avez jamais vu auparavant. Le musée en tant que bâtiment est également un spectacle à lui tout seul grâce à la merveille architecturale qu’il représente avec sa forme étrange et son impression de bi-dimmension de face. Les visiteurs du musée peuvent également ramenez chez eux en souvenir de leur visite à Tajimi une céramique unique faite à la main. Vous tomberez sous le charme de ce musée peu orthodoxe et sa vision unique du monde coloré des mosaïques.

2
Le musée de la mosaïque en céramique de Tajimi

Hébergement à Tajimi

Jour 2

Tajimi – Musée de la Coutellerie SANSHU / Musée Seki Hamono
ou G.SAKAI

En train
*Visitez le site Voyagin pour plus d’informations.

Musée de la Coutellerie SANSHU / Musée Seki Hamono

L’histoire de la boutique de coutellerie Sanshu a commencé en 1938 lorsque Hidemaro Yoshida ouvrit sa boutique « Yoshida Shitamato » dédiée à la vente et à la réparation de sabres militaires. En 1981, la boutique changea et se tourna vers la réparation et la création de couteaux, ciseaux et autres objets qui étaient populaires comme cadeaux ou trophées lors de compétitions. Aujourd’hui, à la coutellerie Sanshu, l’idée n’est pas de simplement vendre des couteaux, il s’agit également de transmettre l’âme et les sentiments présents tout au long du processus de création de chaque pièce. Ces couteaux sont forgés par les maîtres-forgerons de Seki et n’ont d’égal. Si l’artisanat des épées traditionnelles japonaises vous intéresse, considérez les activités proposées chez Sanshu comme la fabrication d’épée, l’assemblage de ciseaux, une démonstration de Iai (coupe de bambou) et également la cérémonie du thé et le port de kimono. Il serait facile d’y passer une journée afin de découvrir tout ce que Sanshu a à vous offrir.

3
Musée de la coutellerie SANSHU / Musée Seki Hamono

ou

Fabrication de couteau de chasse G.SAKAI

Découvrez tout l’enchantement de la fabrication de votre propre couteau. L’activité de fabrication d’un couteau de chasse G. SAKAI est populaire auprès des clients de tout âge et de tout style de vie, de la clientèle générale en passant par des leçons scolaires ou encore des boys scouts. Choisissez la taille du couteau qui vous permet une bonne prise en main et commencez la fabrication de votre propre œuvre. L’atelier dispose d’un ensemble complet d’outils de travail et un technicien professionnel qui revête le rôle de professeur pour vous guider afin de travailler en toute sécurité. La fabrication d’un couteau peut être réalisable en une journée seulement. Non seulement vous quitterez l’établissement avec votre propre couteau de chasse, mais vous aurez également appris comment aiguiser et utiliser correctement les couteaux.

3
Fabrication de couteau de chasse G.SAKAI

Musée de la Coutellerie SANSHU / Musée Seki Hamono
ou G.SAKAI – Musée de la tradition du sabre de Seki

En train ou à pied

Musée de la tradition du sabre de Seki

Revivez l’histoire et la tradition de cet art ancien de plus de 700 ans au musée de la tradition du sabre de Seki. Les ateliers de fabrication de lames sont particulièrement animés et sont sûrs d’attirer la foule. Même si vous visitez le musée le jour où il n’y a pas d’atelier, vous pouvez voir les documents et vidéos qui vous offrent un aperçu du processus de la forge. Ceux-ci sont toujours exposés, vous êtes ainsi sûrs d’apprendre de ces maîtres. Si vous recherchez plutôt un évènement très spécial, visitez cet établissement le 2 janvier où vous pourrez voir la cérémonie Uchizome-shiki, la première forge de l’année. Durant cet évènement, les forgerons vêtus de blanc frappent l’acier à vif qui laisse s’échapper des étincelles sauvages. Soyez le témoin de premier plan de la passion de la fabrication de sabres.

4
Musée de la tradition du sabre de Seki

Hamonokaikan-mae – Mino

Compter 15 minutes avec la ligne de chemin de fer Nagaragawa

Hébergement dans la ville de Mino

Jour 3

Promenade dans le quartier historique des murs ignifugés « udatsu« 

Autrefois un quartier animé et commerçant, la ville de Mino était connue pour sa production de papier japonais Mino Washi. Ce papier est un des types de papier japonais traditionnel qui fut développé dans un cadre à la nature abondante, comme les courants d’eau limpide de la rivière Nagara et Itadori. Le succès du papier Mino Washi a permis à la ville de créer et préserver ses murs ignifugés dits udatsu qui étaient un signe de richesse extérieure durant l’ère Edo. Désormais, les villes aux nombreaux udatsu sont rares, faisant de Mino un quartier official pour la préservation des groupes de bâtiments traditionnels. Un des bâtiments les plus importants de la ville est celui de l’ancienne résidence de la famille Imai. Désignée comme Propriété Culturelle Municipale, les visiteurs peuvent regarder et admirer l’intérieur de la grande propriété (fait rare!) et imaginer la vie qui y était menée à l’époque.

5
Promenade dans le quartier historique des murs ignifugés « udatsu »

Fabrication d’éventails en papier de Mino

La ville de Mino, au sein du département de Gifu, est une ville historique où est fabriqué le papier japonais Washi et qui possède un héritage de plus de 1300 ans de fabrication manuelle de ce papier. Malgré la forte baisse du nombre d’ateliers depuis l’apogée, les artisans de la ville de Mino continuent de travailler avec des outils traditionnels et ils affirment effectuer 90% du processus tel qu’il était autrefois. La fabrication du papier traditionnel japonais n’est effectuée que dans seulement trois villes dans tout le pays et la ville de Mino se démarque largement.   Washi est désigné comme patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, tandis que Mino washi lui-même est en outre désigné comme artisanat traditionnel par le ministère japonais du Commerce international et de l’Industrie, grâce au rôle vital qu’il a joué dans la culture et l’histoire japonaises. Pourquoi ne pas vous essayer à l’expérience authentique de fabrication de papier Mino Washi à main en utilisant les méthodes traditionnelles préservées jusqu’à nos jours ?

6
Fabrication d’éventails en papier de Mino

Mino – Gifu Sta.

50 minutes de bus (compagnie Totetsu Bus)

Balade autour de Kawara

Walking around Kawahara
Balade autour de Kawara

Ville tranquille et discrète, Gifu et ses alentours offrent de nombreux charmes cachés. Appréciez l’atmosphère unique et relaxante au travers des rues du quartier traditionnel de Kawaramachi. Malgré son apparence parfois rustique, Gifu est dotée de nombreux restaurants, boutiques et autres. Si vous cherchez à emmener chez vous une part authentique de Gifu, passez la porte des boutiques artisanales locales afin d’y acquérir un souvenir fait main unique. La ville est également célèbre pour son poisson de rivière Ayu qui est généralement proposée à la vente grillée et parfois même des confiseries traditionnelles japonaises s’inspirent de sa forme. Partez pour une ballade dans le quartier et observez tout ce qu’il offre aux touristes de passage, vous en tomberez sous le charme.

7
Balade autour de Kawara

Les cormorans de la rivière Naragawa

Si vous visitez Gifu entre mai et octobre, assurez-vous de rester à Gifu pour une soirée afin de pouvoir admirer les pêcheurs locaux effectuant la pêche au cormoran « ukai », une méthode traditionnelle pour pêcher les poissons Ayu à l’aide de cormorans et de torches enflammées. Ne passez pas à côté de cette tradition vieille de 1300 ans qui est encore aujourd’hui présente à Gifu seulement.

Assistez à ce spectacle auquel a même assisté Charlie Chaplin lui même et ce… par deux fois ! Avec le château de Gifu en fond dans la nuit et les flames dansantes entre l’oiseau, son maître et le poisson, vous serez transportés par sa magie. Il existe également dans cette zone de nombreuses sources thermales, ainsi profitez de leur eau lors d’une soirée un peu frileuse après avoir assisté à la pêche au cormoran dite « ukai ».

8
Les cormorans de la rivière Naragawa

Hébergement à Gifu

Carte